Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le site du Brive Yoseikan Budo
  • Le site du Brive Yoseikan Budo
  • : Bienvenue sur le site du Brive Yoseikan Budo, un club de Yoseikan Budo situé à Brive La Gaillarde en Corrèze
  • Contact

Recherche

29 mai 2016 7 29 /05 /mai /2016 14:25
Nouvautées pour la rentrée 2016/2017

Le BRIVE YOSEIKAN BUDO propose sous la direction de Jean Luc DUREISSEIX quatre disciplines différentes. En premier lieu, le YOSEIKAN BUDO sous ses divers aspects, sauf le BA JUTSU que nous avons arrêté par manque de temps, de moyens et aussi de compréhension de ce qu'est vraiment cette pratique. La partie spécifique YOSEIKAN AIKIDO est proposée à part pour ceux que la partie pieds-poings ne tentent guère. Le NIHON KO BU JUTSU KENKYUKAI est un groupe d'étude sur les anciens arts japonais à partir de l'enseignement que j'ai reçu dans divers KO BUDO issus de diverses KORYU, particulièrement le KATORI SHINTO RYU (dans la forme pratiquée par MOCHIZUKI SENSEI) mais aussi d'autres dont le SHINBUKAN de KURODA TETSUZAN SENSEI à laquelle j'appartiens (j'utilise des adaptations des ASOBI GEIKO pour les non membres du SHINBUKAN), à cela se rajoute divers OKINAWA KO BUDO, les enseignement reçus de KONO YOSHINORI SENSEI et HINO SENSEI, et dans des disciplines comme le JUDO, le KOSEN JUDO, JU JUTSU, divers école de KARATE, le WADO RYU qui n'est pas seulement qu'un style de KARATE mais aussi de JU JUTSU, le KENDO et le KISHINKAI AIKIDO que j'ai approché auprès de mon ami Léo TAMAKI et de notre élève communAlexandre Grzegorczyk, des notions prises aux arts martiaux chinois, coréens et vietnamiens ont été aussi intégrées. Et dernièrement L'AUNKAI BU JUTSU a intégré le club dans un groupe d'étude et de pratique où nous étudions et pratiquons les exercices appris lors de stages entre autres auprès de Christophe Ksiazkiewicz.
Toute personne adhérant au club peut pratiquer une ou plusieurs disciplines, bien que dans le cas du NIHON KO BU JUTSU, il est quand même préférable d'avoir acquis des connaissances de base en YOSEIKAN BUDO.
Par contre nous n'enseignons aucune forme de self défense bien qu'il y ait au sein du YOSEIKAN un cursus dénommé YOSEIKAN GOSHIN JU JUTSU. Et ceci pour diverses raisons. La première étant par manque de créneaux horaires. La deuxième, très importante, c'est que la self défense nécessite une préparation psychologique spécifique pour faire face à une situation extrême qui est souvent occultée dans les cours touchant ce domaine. De plus la self défense ne se pratique pas en Keikogi mais en tenue de ville et ne consiste en aucun cas à apprendre un tas de techniques plus ou moins sophistiquées nécessitant des capacités physiques spécifiques, face à des attaques plus ou moins stéréotypées.
Nous n'enseignons pas non plus des méthodes plus ou moins mystérieuses à base de l'utilisation du Ki ou des points vitaux! Nous enseignons des concepts de base afin d'obtenir une meilleure utilisation du corps non seulement dans le domaine des arts martiaux mais aussi dans le domaine des activités de la vie de tous les jours tout en éliminant les superflus. Bien que les points vitaux soient connus et étudiés, nous savons très bien qu'en situation d'urgence dans un combat de survie ou tout simplement en combat d'entraînement, nous n'avons en aucun cas le temps de les utiliser avec efficience.
Le TAMESHI GIRI n'est pas non plus enseigné au sein du club. Bien que le KEN JUTSU (utilisation du TANTO, KODACHI, KATANA, NITO, TACHI, O DACHI, NAGAMAKI, NAGINATA) et IAI JUTSU fassent partie de notre cursus, nous considérons que cette pratique, nécessitant du matériel spécifique et des conditions de sécurité particulière, doit être une recherche personnelle à effectuer sous la direction d'un expert. Le TAMESHI GIRI, connu aussi sous le nom de BATTODO, est une discipline actuellement à la mode ayant aussi des concours où l'on essaie de couper le maximum d'épaisseur de bottes de paille entre autres. Ce genre de pratique avec concours entraîne des dérives regrettables et irrémédiables en plus d'exacerber un ego déjà fortement développé. La recherche de la précision de l'angle de la coupe, de sa direction, de sa netteté sont passées au second plan. Ne parlons pas de la recherche au niveau du relâchement corporel, de l'utilisation correcte des chaines musculaires qui dans bien des cas sont complètement occultées. Quand cette discipline est pratiquées au sein d'une Koryu et fait partie de sons cursus, on voit de suite que les critères sont respectés. Quand elle pratiquée par des gens qui ne connaissent pas grand chose au maniement du sabre ou qui n'ont manié que des Bokuto, des Shinai ou un Iaito dans le meilleur des cas, on voit aussi de suite la mauvaise utilisation du corps. Et cela quelque soit le résultat de la coupe. Il est tellement facile de se leurrer dans cette pratique. Comme je l'ai dit plus haut, il s'agit d'une recherche personnelle à effectuer chez soi avec toute la sécurité nécessaire! Je peux bien sûr conseiller pour pouvoir s'y exercer mais je déconseille fortement cette pratique à toute personne n'ayant pas acquis la compétence nécessaire dans l'utilisation d'un Katana avec une bonne utilisation du corps
Nous pratiquons bien sûr à l'entraînement les combats pour savoir si ce que nous étudions à une efficacité réelle en situation ou non.Nous pratiquons surtout les combats libres et le Kyoei Randori (combat d'entraide) aussi bien à mains nues qu'avec armes. Mais la compétition n'est pas notre but premier, seulement pour ceux que cela intéresse vraiment.
Les seuls grades qui sont octroyés au sein du club sont des grades de Yoseikan. Les élèves reçoivent ou passent leurs grades en fonction de leurs compétences et pas en fonction d'un programme stéréotypé établi qui a tendance à formater les pratiquants. Les carriéristes en grades ne sont pas les bienvenus. Ceux qui ne pratiquent que les combats et n'ont pas acquis les principes et techniques de base du Yoseikan ne passent bien sûr aucun grade.
En Nihon Ko Bu Jutsu et en Aunkai Bu Jutsu, il n'y a aucun grade à acquérir, seulement des connaissances à perfectionner à chaque entraînement.

Partager cet article

Repost 0
Published by briveyoseikanbudo.over-blog.com - dans La pratique au Brive Yoseikan Budo
commenter cet article

commentaires

Xavier 01/06/2016 16:14

Bonjour Jean Luc
Quel programme alléchant pour la saison prochaine. Dommage que tu ne sois pas sur Clermont Fd. J’espère que nous aurons l'occasion de nous revoir. Tu ne sera pas surpris de me voir "en blanc" car je quitte "le bleu". Je t'expliquerai à l'occasion. Amicalement Xavier

DUREISSEIX Jean Luc 27/06/2016 23:36

Bonsoir Xavier,
je viens juste d'apprendre que tu avais mis un commentaire.
Tu as donc changé de voie, sûrement pour pratiquer quelque chose de plus conforme à ta conception et à tes recherches. Cela est une bonne chose.
Oui, c'est un programme assez complet qui je l'espère attirera du monde dans les diverses disciplines. J'ai essayé d'être assez clair pour que tout le monde sache à quoi s'en tenir.
En plus de cela, il y aura divers stages: celui avec Mochizuki Sensei en début de saison, celui avec Léo Tamaki au mois de mai, les 2 stages d' Aunkai, sûrement un stage de Kishinkai avec Alex. Et les divers stages que je dirigerai soit à Brive, soit à Donzenac et peut-être à Limoges chez Alex.
Si tu as l'occasion de passer par Brive, n'hésite pas de venir nous voir et d'échanger avec nous. Tu seras le bienvenue.
Et si tu as envie de m'expliquer ton départ, n'hésites pas de me contacter par mail.
A bientôt j'espère.
Amicalement.
Jean Luc