Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le site du Brive Yoseikan Budo
  • Le site du Brive Yoseikan Budo
  • : Bienvenue sur le site du Brive Yoseikan Budo, un club de Yoseikan Budo situé à Brive La Gaillarde en Corrèze
  • Contact

Recherche

14 mai 2014 3 14 /05 /mai /2014 21:07

Bonjour a tous .

Sur cet espace vous pouvez poser toutes vos questions sur nos pratiques au sein du BRIVE YOSEIKAN BUDO .

Nous serons ravis de repondre a toutes vos questions !!

A bientot !

 

 

famille Mochizuki

Partager cet article

Repost 0
Published by briveyoseikanbudo.over-blog.com - dans forum
commenter cet article

commentaires

Sylvain 10/11/2015 10:33

Bonjour,

Où puis-je trouver un mémo ou une vidéo bien faite du kata de Yoseikan Budo que nous avons travaillé lors de la session du jeudi 5/11 dernier ?

Ça m'aiderait à le mémoriser plus vite... ;-)

Dureisseix Jean Luc 10/11/2015 12:49

il s'agit d'Happoken Shodan, donc normalement, il y a un DVD qui contient ce Kata, ddemande à Cyril, il doit en avoir encore.

DUREISSEIX Jean Luc 10/03/2015 17:12


Il n'existe pas vraiment de lexique du Yoseikan Budo pour les pratiquants mais on arrive sur les sites de certains clubs de trouver des petits lexiques indiquants les bases avec parfois quelques
erreurs d'interprétations. En les comparant et en regardant les lexiques que l'on trouve sur les autres disciplines, on arrive à faire des recoupements pouvant aider à la compréhension des
termes. Mais en faisant attention, que les traductions sont parfois approximatives ou incomplètes voire éronnées, qu'une même technique peut avoir des noms différents en fonction de la
discipline, qu'un même nom peut désigner des techniques complètement différentes en fonction des disciplines; ou que des techniques appremment similaires sont en réalité très différentes dans
leurs exécutions, le nom aide parfoit à saisir la nuance.


Il ne faut pas être pressé, les noms se retiennent à force de les entendre, c'est le processus d'apprentissage de n'importe quelle langue d'ailleurs! Et à chaque nom on devient assez vite capable
de faire correspondre la technique. Mais bien sûr, cela nécessite un peu de travail et d'efforts personnels! 


Après, si on veut approfondir, il faut faire des recherches dans les dictionnaires, chercher à savoir comment cela s'écrit et décortiquer.


Mais ce n'est pas vraiment indispensable pour les pratiquants de base mais par contre très utile pour ceux qui sont amener à enseigner!


Tu peux aussi te faire ton propre lexique en notant les termes que tu as entendus, et si besoin est me demander des précisions! 


Et tout dépend du temps que tu veux y consacrer!

Sylvain R 10/03/2015 00:20


Bonsoir,


Lors de la session d'aujourd'hui, j'ai particulièrement apprécié les explications sur les noms japonais des techniques utilisées. Ceci m'aide à comprendre plus facilement l'esprit des exercices.


Par contre, ce n'est pas évident de mémoriser les noms japonais... Sans aller jusqu'au dictionnaire, existe-t-il une sorte de "lexique" simplifié, à l'usage de débutants, précisant les principaux
termes japonais utilisés dans les noms des techniques ?

DUREISSEIX Jean Luc 01/03/2015 14:36


Pour arriver à une utilisation des ces chaînes musculaires, beaucoup de travail est nécessaire dans un contexte de relâchement musculaire permettant de bien ressentir quels sont les muscles qui
travaillent. D'abord étude et pratique en douceur et au ralenti sans se formaliser au sujet du résultat afin de bien intégrer les principoes et comprendre ce qui fonctionne et ce qui est voué à
l'echec. En général, les Kata des Koryu sont les outils pour ce genre de travail. Et de temps en temps se tester avec un partenaire pour voir où on en est et arrêter de suite dès qu'il y a usage
excessif de la force musculaire particulière si on se rend compte que l'on n'utilise plus les bon muscles! Et recommencer l'étude car on est encore loin d'avoir compris. A noter que lâge du
pratiquant et son passif jouent un rôle important! Un jeune enfant assimilera facilement les bons concepts car ils sont proches de sa façon naturelle de se mouvoir. 


Quand on commence lors du travail libre avec un partenaire à agir comme il est recheché depuis le début de l'étude nous pouvons commencer à faire des combats en totale oposition avec un
adversaire et surtout ne pas hésiter à revenir à l'étude de base dès que l'on se rend compte que l'on recommence à agir de la façon inverse de celle recherchée. Petit à petit on y arrive, mais la
route est longue et le résultat est aussi fonction du temps que vous passerez à pratiquer dans le bons sens.

DUREISSEIX Jean Luc 01/03/2015 14:22


L'utilisation de la chaîne muscuklair arrière permet une meilleure utilisation du corps avec beaucoup plus d'efficacité et surtout moins d'efforts musculaires car mieux répartis sur l'ensemble
des muscles que seulement localisés sur quelques muscles de la chaîne avant. Mais cela ne fonctionne que s'il y a une bonne coordination et surtout une utilisation globale du corps! Au départ,
cela semble moins performant car surtout moins spétaculaire mais dans le long terme et surtout en prenant de l'âge on se rend vite compte que c'est exactement l'inverse. Cela bouscule notre façon
de faire et les idées reçues colportées entre autre par le milieu sportif où il faut être performant le vite possible mais à quel prix? Et nous avons aussi tendance à oublier facilement les
leçons du passé et par rapport à nos ancêtres, contrairement à ce qui est souvent affirmé, nous sommes nettement moins performants et compétents dans les domaines d'utilisation du corps sur le
long terme et pas seulement dans une épreuve déterminée et limitée dans le temps!