Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le site du Brive Yoseikan Budo
  • Le site du Brive Yoseikan Budo
  • : Bienvenue sur le site du Brive Yoseikan Budo, un club de Yoseikan Budo situé à Brive La Gaillarde en Corrèze
  • Contact

Recherche

8 février 2012 3 08 /02 /février /2012 21:27

Le samedi 3 mars 2012 aura lieu un stage de Yoseikan Ken Jutsu, animé par Jean Luc Dureisseix.

 

 

Programme: Yoseikan Ken Jutsu: Tantō

 

Horaires: 14h-16h


Lieu: Brive Yoseikan Budo
          Dojo Municipal
          Avenue Léo Lagrange
          19100 Brive

 

tanto-copie-1.jpg Tantō


 

 

          Le Tantō (短刀) est un sabre japonais, trés court, légèrement courbe à un seul tranchant. Sa structure est semblable à celle du Katana (), à la différence près qu’il est bien plus court (moins de 30cm) et souvent moins courbé.

 

     En général, la section est Zukuri (les flancs de la lame sont plats), "Unokubi-Zukuri" (la partie supérieure des flancs de la lame subit un rétreint, environ du premier tiers de la lame jusqu'au "Yokote", arête définissant le commencement de la pointe) ou "Kanmuri-otoshi-Zukuri" (même conception que sur la section "unokubi-zukuri" mais avec un rétreint se prolongeant jusqu'à la pointe de la lame, formant dans certains cas un contre-tranchant affûté).

 

Selon sa monture, il peut être appelé Tantō (s'il est glissé dans la ceinture) ou Kaïken (s'il est caché dans les vêtements). 


Il se différencie du Aïguchi par la présence d'une garde (tsuba). "Aïguchi" n'est pas le nom d'un couteau mais le nom d'une monture.


    La monture du Tantō se nomme "Buke-Zukuri" : une garde est présente, une tresse de soie ou de coton ("Sageo") sert à attacher le fourreau à la ceinture. La monture Aïguchi est une monture épurée, où le couteau n'a pas de garde (ou, du moins, son diamètre est égal à celui de la poignée, si bien qu'elle n'est pas proéminente) et où le Sageo est inexistant dans la majorité des cas.


     Le Tantō était principalement porté par les samouraïs. Les femmes portaient souvent sur elles un petit Tantō nommé un Kaïken, qu’elles dissimulaient dans leur Obi (Kimono traditionnel).

 

Kaiken.jpg

 Kaïken

Partager cet article

Repost 0
Published by briveyoseikanbudo.over-blog.com - dans Stages
commenter cet article

commentaires

philipe 05/03/2012 19:07


merci stage intéressant